Voeux du secrétaire général 2


Vœux du Secrétaire Général de la CFTC

L’année 2020 restera pour beaucoup douloureuse dans nos mémoires. Certains d’entre nous ont perdu un proche, d’autres ont traversé parfois difficilement la maladie et ses conséquences.

En ce début d’année, ma pensée va d’abord à tous ceux d’entre nous touchés de près ou de loin par cette maladie et à leurs familles.

Nous avons vécu cette année dans un climat qui nous était jusqu’alors étranger mêlant incompréhension, incertitude et parfois désarroi.

Des mots nouveaux ont envahi notre vocabulaire : confinement, masques, distanciation, gestes barrières … et une sourde inquiétude a pu faire son chemin dans nos esprits à travers tous les éloignements et tous les renoncements auxquels nous avons été confrontés.

Pour la CFTC, comme pour vous, notre activité a été perturbée par l’ampleur de cette crise sanitaire. Nous avons dû renoncer à des réunions et limiter nos contacts sur le terrain et dans nos locaux. Le distanciel a pris le relais lors des très nombreux échanges avec les élus et l’administration.

Malgré cela, la vie a continué, que ce soit pour les agents de terrain : ceux de la propreté, des espaces verts, de la voirie, des établissements de santé, de la sécurité, des bains-douches, des crèches, des écoles et de la restauration scolaire … et tant d’autres, pour ceux aussi qui se sont portés volontaires lors du 1er confinement, mais également pour ceux en télétravail sur des fonctions d’encadrement ou des fonctions supports …

Tous ont permis la poursuite d’activités indispensables et assuré « la continuité du service public » dans des conditions souvent difficiles.

À travers les mailles de la pandémie, toile de fond de cette année 2020, la CFTC a poursuivi indéfectiblement son action d’abord auprès de ceux qui sont venus vers nous pour trouver une information, un conseil, une écoute, un accompagnement lors d’un entretien avec la hiérarchie ou dans le cadre disciplinaire …

Nous avons aussi poursuivi le dialogue au plus haut niveau de la Ville : rencontre en septembre avec l’Adjoint à la Maire en charge des Ressources Humaines et en novembre audience avec la Secrétaire générale.

Nous avons enfin continué à porter les dossiers transversaux à travers les nombreuses instances où la CFTC siège : Comité technique central, comités techniques de direction, CHSCT et CAP, avec un seul objectif : défendre les intérêts de tous les agents des administrations parisiennes de façon impartiale et dans le respect du bien commun.

La Vie à Défendre

La devise de la CFTC reste plus que jamais d’actualité. Défendre la Vie, c’est combattre tout ce qui peut la détruire ou la diminuer.

C’est aussi encourager tout ce qui peut la faire croître et à notre niveau, c’est toute l’attention que notre organisation porte aux agents : à la protection de leur santé, à leurs conditions de travail, à l’amélioration de leur carrière, à la qualité de leur encadrement … Tout au long de cette année 2020, la CFTC a poursuivi cet objectif à travers plusieurs actions. Parmi elles :

  • La participation au 1er trimestre 2020 à l’action contre la réforme des retraites telle que présentée par le Gouvernement.

  • L’information régulière auprès de vous à travers nos visites et contacts sur le terrain, nos affichages, l’envoi sur la messagerie des comptes rendus CFTC détaillés sur les mesures discutées et adoptées lors de chaque réunion du comité technique central : les positions administratives des agents pendant les périodes de confinement (présentiel, télétravail, ASA …), le maintien des rémunérations y compris sur l’indemnitaire, les procédures de gestion du télétravail, les modalités de versement de la prime de mobilisation pour les agents de terrain, la situation des contractuels et de la poursuite de leur contrat, le détail des procédures médico-administratives, la prise des congés …

  • Les interventions et prises de position de la CFTC en faveur des agents pendant le confinement à travers nos déclarations face à l’Exécutif en comité technique central et dans les CHSCT et CT de directions. Au CT central, la CFTC qui siège et dispose d’un vote a porté sans relâche la voix des agents à travers d’importantes demandes dont certaines ont été acceptées :

  • les 7h48 pour un maximum d’agents en télétravail 
  • la liberté de poser ou de ne pas poser des congés et de pouvoir annuler des congés posés avant le confinement 
  • la préservation des droits à congés bonifiés 
  • la non application par la Ville des préconisations gouvernementales du retrait de jours de congés 
  • le versement de la prime de mobilisation aux agents ayant dû se rendre sur leur lieu de travail 
  • l’application équitable à toutes les directions de la Ville des mesures décidées en central 
  • l’engagement de la Ville sur une sortie du confinement progressive et sécurisée …

       

  • La voix de la CFTC qui a alerté la première sur plusieurs points (horaires en télétravail notamment) a compté. Nous avons pu nous opposer efficacement au risque de retrait de jours de congés. Une prime d’investissement a été obtenue mais nous avons déploré son faible montant et surtout le trop peu d’agents primés alors que beaucoup d’autres la méritaient. Nous l’avons redit dans les Comités techniques (CT) de directions où nous siégeons. Nous avons aussi choisi de nous opposer en CHSCT et CT de directions lorsqu’il le fallait à plusieurs Plans de reprise d’activité (PRA) quand ils nous paraissaient insuffisants pour assurer une reprise correcte du travail dans de bonnes conditions sanitaires.

  • L’alerte de la CFTC sur la situation sociale des agents de la Ville : Pour une population majoritairement en catégorie C (près de 69 %), principalement sur le terrain (à plus de 80 %) et relevant pour une part très importante de la filière ouvrière et technique (près de 42 %), la CFTC n’a cessé de relayé ses inquiétudes : sur le vieillissement des agents de la Ville (46 ans et 11 mois d’âge moyen), le manque de jeunes dans de nombreux corps faisant peser sur des agents plus âgés des tâches toujours plus nombreuses, les sous-effectifs trop nombreux dans certaines directions (ainsi à la DEVE où presque 10 % d’agents manquent) entraînant fatigue voire découragement …

  • La contribution à une meilleure carrière pour les agents : la CFTC, comme en 2019, a fait le choix de l’intersyndicale pour négocier la hausse des ratios promus-promouvables (RPP) afin d’améliorer la situation financière des agents parisiens et leur permettre de dérouler leur carrière jusqu’au dernier échelon du dernier grade de leur corps, de façon à obtenir la base de calcul la plus élevée au moment de leur départ à la retraite. Nos propositions négociées et présentées en comité technique central en novembre dernier permettront plus de 13 500 promotions entre 2021 et 2023 (sur 18 000 si les ratios avaient été fixés à 100%). Elles porteront prioritairement en faveur des rémunérations les plus basses et les métiers majoritairement féminisés de la catégorie C, ainsi que sur les métiers très sollicités depuis le début de la crise sanitaire dont particulièrement les personnels de santé et ceux de la propreté, sans pour autant oublier les fonctions support des services administratifs et techniques de toutes les catégories. Au total ce seront près de 9 500 promotions en catégorie C (83 % des promotions possibles), près de 2 300 en B (près de 80 % des promotions possibles) et près de 2 000 en A (52 % des promotions possibles).

Et demain ?

Sur l’ensemble des questions sociales, la CFTC œuvrera en faveur d’un dialogue qu’elle souhaite constructif. Tout au long de 2021, nous continuerons à interpeller l’Exécutif sur les nombreux projets de réforme envisagés.

Nous serons particulièrement vigilants sur la méthode et sur l’application de la loi de transformation de la fonction publique qui pourra, en fonction des choix de la municipalité, avoir des conséquences très importantes sur notre travail : congés, temps de travail, sanctions, droit de grève, externalisations …

Aujourd’hui comme hier, la CFTC des administrations parisiennes, continuera de porter votre voix à travers ses nombreux représentants dans les directions et les instances de la Ville. N’hésitez pas à nous contacter.

À travers vous et eux, poursuivons notre objectif de défendre le bien commun, à savoir ce qui est positif pour tous et ce qui doit être préservé pour nous-mêmes et les générations futures.

En cette année 2021, pleine d’incertitudes, je vous invite à nous rejoindre pour appuyer nos actions et notre engagement en faveur d’un syndicalisme non catégoriel, participatif et constructif où chacun est respecté dans sa personne.

Au nom de toute l’équipe de la CFTC, j’adresse à chacun et chacune d’entre vous mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2021 !

Alain ARHUIS
Secrétaire général

Pour avancer ensemble, la CFTC aux côtés de tous les agents !


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Voeux du secrétaire général