Travailleurs isolés, vous devez être protégés


Travailleurs isolés
vous devez être protégés

De nombreux collègues sont seuls sur leur lieu de travail, de façon ponctuelle ou régulière, de quelques heures à plusieurs jours par semaine.

Il faut savoir que les employeurs sont soumis à des obligations particulières, fixées par le Code du Travail, pour que la sécurité des travailleurs isolés soit pleinement assurée.

Ainsi, les personnels qui, du fait de leur contexte de travail, ne peuvent être vus ou entendus directement par d’autres personnes, doivent disposer d’un équipement leur permettant d’alerter les secours en cas de malaise ou d’accident (système à porter sur soi, équipé d’un bouton d’appel des secours, voire d’un détecteur de chute).

Plusieurs témoignages sont arrivés à la CFTC pour signaler l’absence de dispositifs d’alerte, notamment dans des sites où les rythmes de travail ne conduisent des agents à travailler seuls « que » quelques heures par semaine, le motif invoqué par l’administration étant qu’il ne s’agit pas d’une situation permanente. Cet argument n’est pas un cas de dispense des obligations d’assurer la sécurité du personnel en toutes circonstances.

La CFTC demande qu’une étude soit menée dans l’ensemble des directions opérationnelles, afin que toutes les situations d’isolement soient identifiées et que tous les travailleurs concernés soient dotés d’un équipement d’alerte

Précisons que la Cour de Cassation vient de rendre un avis* aux termes duquel un employeur a été tenu pour responsable de la défaillance du dispositif de secours qu’il avait mis à la disposition d’un salarié.

Ainsi, au-delà de l’obligation de fournir un dispositif d’alarme à tout employé qui travaille seul, l’employeur a le devoir de s’assurer que celui-ci est toujours en parfait été de fonctionnement.

Si vous aussi vous estimez que toutes les conditions ne sont pas réunies pour que votre sécurité soit pleinement assurée, n’hésitez pas,

Contactez vos représentants CFTC

* Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 12 novembre 2020, 19-13.508

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.