Non à la suppression des jours de récupération !


Suppression des jours de récupération = travail sans compensation ?

D’où sort la suppression des jours de récupération voulue par la Ville ?

Excès de zèle ? Créativité débridée ? La Ville de Paris souhaite-t-elle vraiment profiter de la loi de transformation de la fonction publique pour ajouter à la confiscation de 8 jours de congés, la suppression des jours de récupération ?

C’est une attaque à la fois contre les agents et le service public, et un nouveau facteur de stress inédit

La suppression des jours de récupération placera les agents devant une double contrainte inextricable. C’est une attaque contre leur conscience professionnelle et un nouveau facteur de stress… Pour les services dans le feu de l’action, ce sera « mission impossible » !

En période de clôture budgétaire, les soirs de charrette, les veilles d’inaugurations ou d’événements… Nous aurons le choix entre prendre du retard dans nos missions ou offrir nos heures supplémentaires à la DRH. C’est d’ailleurs presque le cas pour les agents qui ne badgent qu’une seule fois par jour : Chronotime et eux-mêmes ne comptant pas leurs heures…

La Ville compte déjà supprimer 8 jours de congés, alors, nous lui devons bien ça !

Appel à la grève et manifestation
jeudi 3 juin à 9 h 30

de la Mairie du 12e (130 avenue Daumesnil)
à l’Hôtel de Ville de Paris

Même une heure de grève compte : avant le conseil de Paris, défendez-vous tant que c’est encore possible !

Contre la suppression des jours de récupération !

Pour le maintien de tous les jours de congés, de tous les JRTT, et de toutes les sujétions.

Pour une véritable politique de déprécarisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.