Remise en cause des jours de récupération : ça commence !


La CFTC avait bien raison de penser que la supression du jour de congé des mères de famille n’était qu’un prélude à la remise en cause des acquis sociaux et du temps de travail.

Dans la lettre d’info du Secrétaire Général aux encadrants du 5 juillet, la Ville de Paris rappelle les règles sur la durée du travail et par la même occasion limite l’amplitude hebdomadaire à 39 heures par semaine.

Exit les 8 jours de récupération supplémentaires, sauf demande justifiée de la hiérarchie et limitée dans le temps. A compter du 1er janvier 2018, le compteur des jours de récupération sera désactivé dans Chronogestor. Les personnels, trop souvent en sous-effectif, apprécieront de travailler davantage sans compensation !

Comme la CFTC l’avait indiqué dans sa newsletter du 21 juin : « L’hallali est lancé sur vos acquis sociaux ! » (voir ici )

Attendons-nous à ce que suivent la suppression des autorisations d’absences pour fêtes religieuses et autres et la remise en cause des JRTT.

Face à la politique du pire et au bashing des agents publics, la CFTC ne laissera pas des politiques et des hauts fonctionnaires détruire vos acquis !

Restons mobilisés !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.