Police municipale : une réforme apaisée passe par le respect des engagements pris auprès des agents !


Police municipale parisienne

Une réforme apaisée passe par le respect des engagements pris auprès des agents !

» Télécharger le tract en PDF

La CFTC est mandatée par les agents pour des anomalies dans les affectations en divisions (fiches de vœux non respectées).  Des listes de formation Police municipale ont été modifiées au dernier moment sans explication.

La CFTC proteste fermement contre le non-respect des engagements pris après la plus longue réforme que la Ville de Paris n’ait jamais entreprise.

La CFTC suit ces dossiers avec attention et détermination pour trouver des solutions.

La DPMP transforme le dialogue social en une espèce de « course à l’échalote » jouant d’influences et filtrant l’information.

Elle est incapable de communiquer de façon à rassurer les agents sur leur avenir.

La CFTC rappelle que ce sont des familles, des femmes et des hommes qui s’angoissent car ils ont des factures à payer, des fins de mois à boucler, des enfants à élever de façon décente.

La CFTC après avoir suivie et accompagnée la réforme de la Police municipale, fait le constat que les promesses ne sont pas tenues.

• Il faut absolument des projections de salaires pour les policiers municipaux, les AAS, les ISVP, les ASP, TTPS et contrôleurs.

• Il faut respecter les vœux des agents pour les affectations et les demandes de formation de Police municipale.

• Il faut rémunérer avec une IFSE d’expertise : les adjoints, les chefs de brigades,  les chefs de services, les TTPS et les contrôleurs.

Une réforme apaisée passera par une meilleure prise en compte des situations individuelles des agents impactés par ces changements.

La CFTC toujours à vos côtés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.