La Ville doit améliorer les conditions de transport des agents


Des mesures simples et efficaces sont possibles en accord avec le plan Climat et le plan de lutte contre la pollution.

La Maire de Paris, à grand renfort médiatique, a annoncé la création d’un Pass Navigo gratuit à partir de juin 2018 pour les Parisiens de plus de 65 ans, sous conditions de ressources. La mesure coûterait 12 millions d’euros à la Ville de Paris. Si la CFTC se réjouit du rétablissement d’un système qui a existé jusqu’à ce que la municipalité le supprime en 2012, elle s’interroge toutefois sur les moyens mis en place en parallèle pour le transport des personnels.

De nombreux agents ne peuvent vivre à Paris compte tenu des loyers exorbitants, et doivent se loger de plus en plus loin de la capitale. Mais la Maire de Paris ne veut pas rembourser le forfait du Pass Navigo au-delà de la zone 5, ce que réclame pourtant la CFTC depuis longtemps.

Les agents en horaires décalés sont pénalisés

Les agents, comme ceux de la DPE, DPSP et d’autres directions qui doivent prendre leur service très tôt ou finissent très tard n’ont pas d’autre alternative que d’utiliser leur véhicule personnel. Les places de stationnement réservées ne sont pas assez nombreuses, et stationner à Paris représente donc un coût trop élevé. Ils peuvent aussi être verbalisés à cause des vignettes Crit’Air. Tous les agents en horaires décalés rencontrent les mêmes problèmes.

Malgré une augmentation du nombre de logements parisiens réservés au personnel, ils sont encore trop peu nombreux à pouvoir en obtenir. La plupart devront continuer à utiliser leur véhicule ou se résoudre à prendre les transports sur des longues distances, souvent saturées, peu sécurisées et dans un état dégradé.

La CFTC demande :

  • L’augmentation des places de stationnement à hauteur du nombre d’agents concernés ou une convention avec les sociétés privées qui gèrent les droits des parkings.
  • Le remboursement du Pass Navigo au-delà de la zone 5
  • Le renforcement des quotas de logements pour les agents à Paris intramuros
  • La mise en place du remboursement de l’indemnité kilométrique vélo.

La CFTC, force de progrès social

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.