DFPE : CHSCT du 8 décembre 2020


CHSCT DFPE
mardi 08 décembre 2020

Déclaration d’ouverture CFTC

Monsieur le Président, mesdames, messieurs

Ce CHSCT « ordinaire » est le dernier d’une année très perturbée, difficile à vivre sur le plan émotionnel et humain, compliquée à gérer au quotidien pour chacun, chacune d’entre nous.

La CFTC tient à remercier toutes les équipes de la Direction pour leur engagement dans l’organisation de la réponse aux diverses problématiques rencontrées : gestion matérielle des EPI, protocoles sanitaires, soutien dans la communication et le lien avec les familles…

Toutes les directions de notre collectivité n’ont pas bénéficié du même soutien !

Pour autant, la CFTC n’a pas toujours été d’accord avec certaines des décisions prises ;

C’est en ce sens que les mandatées CFTC au CHSCT ont voté contre le PRA lors du 1er déconfinement.

Le nombre d’établissements ouverts étant trop important à notre avis pour une reprise annoncée « progressive ».

Nous pensons aussi que la gestion du temps horaire des agents en télétravail à 7h48, la répartition des primes d’investissement auraient mérités d’être étendus à plus de personnes, sur des critères plus précis, compte tenu là aussi de l’investissement dans la lutte contre le virus.

En terme d’amélioration, ainsi que nous l’avons souligné lors du CHSCT exceptionnel du 26 novembre 2020, la CFTC souhaite que la communication vers les agents, les agentes durant les périodes de crise soit améliorée et formalisée en amont de la crise.

L’accès aux informations pratiques est rendu complexe par le caractère évolutif de la situation sanitaire, les appels sont nombreux, nos collègues étant perdus notamment sur le régime des ASA, les congés.

Des responsables nous signalent à ce jour un manque d’information concernant la gestion des ASA alors que lors du 1er confinement, tous les éléments leur étaient communiqués. Un exemple :

Certains certificats d’isolement portent une date de fin au 1er décembre 2020 :

→ les UGD demandent aux agents de renouveler leur certificat alors que le VTT précise que le « placement en ASA par l’administration (est) pour une durée indéterminée » en lien avec le décret du 10 novembre 2020

→ les responsables ne savent pas comment gérer l’organisation.

Personne ne s’y retrouve et les agents se tournent vers nous.

La CFTC s’interroge !

Le dernier VTT, celui du 19 novembre 2020 a-t-il été transmis à chaque établissement avec les consignes ?

Les RPS, la CFTC l’a évoqué depuis le début de l’épidémie, sont plus que jamais présents.

Il faut tenir compte des conséquences psychologiques fortes que cette situation longue et difficile engendre car nous recevons des témoignages douloureux d’agents qui ne vont pas bien :

« C’est tellement difficile et les conditions d’accueil me semblent ne plus correspondre à mes idées et au bien-être des enfants ».

« C’est quand la fin des ASA que mes collègues reviennent car je n’en peux plus des changements d’horaires, d’espaces »

« Je suis si fatiguée que je vais m’arrêter de peur de ne plus être en capacité de répondre aux besoins des enfants,

« Je suis si triste, je n’en peux plus, je suis épuisée »…

Pour clore ce bilan non exhaustif, la CFTC remercie la Direction d’avoir pris en compte sa demande d’aborder ensemble la communication et l’information des agents, agentes autour du harcèlement moral et sexuel dans les établissements de la Petite Enfance.

La CFTC vous remercie de votre attention.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.