Décompte de la journée de solidarité ?


Journée de solidarité

 

En bref :

Le nouveau règlement sur le temps de travail indique que les 7 heures de travail dues au titre de la journée de solidarité sont comprises dans les 1 607 heures de travail annuel obligatoire et sont débitées au 1er juin par priorité dans le compteur débit/crédit. À défaut, une journée de RTT est prélevée.

Ainsi, sauf exception, aucun jour de congé annuel ne doit être prélevé au titre de cette journée de solidarité.

 

» Cliquer ici pour lire le complément d’info modificatif du 21 février

LIRE LE MODIFICATIF du 21 février

 

(Tract du 3 février) De nombreux collègues contactent leurs représentants CFTC pour les interroger sur la journée de solidarité car ils ne comprennent pas pourquoi une journée de congé leur est prélevée malgré l’allongement de leur temps de travail.

Le nouveau règlement sur le temps de travail est très clair : les 7 heures de travail dues au titre de la journée de solidarité sont comprises dans les 1 607 h de travail annuel obligatoire.

Ainsi, excepté pour des agents qui intègreraient la Ville de Paris en cours d’année ou qui, pour diverses raisons, ne rempliraient pas leurs obligations annuelles :

Aucun jour de congé ne doit être prélevé au titre de cette journée de solidarité

Si une journée de congé a néanmoins été débitée de vos congés, elle doit vous être rendue.

Si ce n’est pas le cas, faites-vous aider

» Contactez vos représentants CFTC

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.