DCPA : Audience de la CFTC avec le directeur


Audience syndicale de la CFTC avec le directeur de la DCPA

 

La CFTC a été reçue mercredi 13 janvier 2022 par le directeur, Monsieur Cauvin. Les points suivants ont été abordés :

 

STEGC

Les orientations du service de la STEGC seront présentées ultérieurement car le responsable du service ne pouvait pas être présent.

 

Présentation du SEPIM

Le directeur a présenté le nouveau responsable du SEPIM : M. Jean-Yves PIGNAL.

Le constat a été fait que le SEPIM est en sous-effectif : le SEPIM est composé de petites cellules de trois personnes ne permettant pas une continuité de service optimum.

À ce titre, la direction réfléchit à restructurer le service dont certaines missions peuvent être regroupées (le reporting et la communication). Ce regroupement favorisera une meilleure diffusion des informations auprès des services et des DG.

Le SEPIM est également en phase de recrutement afin de combler les postes vacants. L’effectif cible est de 25 agents mais le service compte actuellement 19 agents donc : 6 postes vacants.

 

Contrats d’objectifs

Depuis 2018, la CFTC n’a de cesse d’interpeller la direction sur les contrats d’objectifs car ceux-ci n’ont plus aucun cadre et ne reflètent pas l’évolution des missions.

La CFTC  revendique la revalorisation de ces contrats. Elle s’appuie sur l’adhésion des agents à la pétition signée par plus de 330 agents de la DCPA.

La CFTC demande également que le contrat soit étendu à d’autres agents et services de la DCPA.

La direction souligne qu’elle n’est pas contre le principe de réétudier le contrat d’objectif.

La CFTC a demandé une réunion avec l’élu en charge de la DCPA, M. BAUDRIER, et sera reçue mercredi 2 février.

 

Télétravail

La CFTC alerte la direction sur la nécessité de porter le télétravail à 3 jours obligatoires, pouvant aller jusqu’à 5 jours selon les directives du secrétariat général, en cette période de recrudescence du COVID-19 variant OMICRON.

La direction explique que les quotes-parts du télétravail par service ont fait l’objet d’une étude minutieuse afin de garantir la continuité de service dans les entités opérationnelles telles que le Pext.

La CFTC demande que les agents ayant des missions télétravaillables puissent bénéficier d‘un maximum de jours, et que les managers soient tenus d’accompagner et encourager leurs équipes en ce sens.

En effet, la CFTC est interpellée régulièrement par des agents ne bénéficiant pas de la mise en place de ces mesures.

 

Pext

La CFTC demande s’il est toujours possible pour les chefs d’exploitation d’être chef de Pext, étant donné que les fiches de poste de chef de Pext sont identifiées pour le recrutement en qualité d’ingénieur.

La direction affirme que les chefs d’exploitation peuvent en effet être chef de Pext ; elle précise également que les chefs de Pext sont responsables des Ateliers.

Cependant, la CFTC a alerté la direction sur les problèmes de rémunération concernant les chefs de Pext provenant de la filière ouvrière.

La direction est consciente de cette problématique.

 

Magasins

La CFTC a rappelé l’historique de la création du réseau magasins de la DCPA, disposant d’une ligne directrice forte en matière d’effectif et d’évolution de carrière au sein de cette filière.

À ce jour, la CFTC constate que le réseau a perdu 2 postes d’agent de maîtrise, et souhaite que les engagements pris lors du CT du 29 Mars 2019 soient honorés (73 agents, dont 20 personnels de maîtrise et 1 chef de section)

La direction s’est engagée à faire le point sur ces deux supports budgétaires afin d’en restituer le bilan à la CFTC.

 

Embauches

La CFTC pose le constat que la collectivité parisienne a de plus en plus de mal à recruter au sein des services, et que de nombreux postes sont vacants.

La direction avec l’appui de l’élu, M. Jacques BAUDRIER, ont fait remonter ces difficultés de recruter. Les doléances ont été entendues par le Secrétariat général, d’où la campagne de recrutement par voie de concours et de recrutements sans concours dans les métiers déficitaires de la direction.

La CFTC s’interroge sur la qualité des agents recrutés sans concours, et souligne les difficultés que risquent de rencontrer les manageurs.

 

Communication

La CFTC a réitéré sa volonté d’entretenir un dialogue social constructif permettant à chacun d’exprimer ses prérogatives.

L’écoute de chacun et l’échange permettent de désamorcer des conflits et de trouver des solutions positives pour les agents.

Le cœur des revendications syndicales de la CFTC est axé sur l’aspect humain avant tout.

À ce titre, la CFTC a le devoir de faire remonter les situations conflictuelles afin de minimiser les souffrances de chacun.

La direction affirme qu’elle s’inscrit dans cette démanche de protéger l’HUMAIN avant tout et est disposée à étudier les cas qui lui seront signalés.

 

Vos élus CFTC aux CT et CHSCT

 

Thierry GRANGER          Alhan SAFFERS

06.10.36.44.06           01.43.47.74.98

 

Toujours vigilante, la CFTC à vos côtés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.