Bédier en surchauffe


La CFTC constate depuis l’ouverture du bâtiment des dysfonctionnements dans la régulation de la température des bureaux.

Les agents des différentes directions sont sujets à divers gênes et tracas de santé !

Allergies, toux, rhinites, conjonctivites… Sans gravité mais dommageables pour la qualité de vie et le bien-être au travail.

La CFTC demande un compte rendu sur la mesure de la qualité de l’air ainsi que le suivi des températures.

Pour exemple, un agent a alerté la CFTC :

« À 8h00 du matin le bureau 4 E050 est déjà à 26 degrés, la climatisation ne fonctionne pas, je doute que le renouvellement de l’air soit opérationnel »

Tous les étages sont en souffrance, voici une liste non exhaustive :

– 4 E019 : 25,5 degrés

– 4 E047 : 26, 6 degrés

– 4 E022 : 26,6

– 4 E040 : 26 ,6

– 4 E079 : 25 ,6

– 4 E079 : 25,6

– 4 E077 : 25,5

– 4 P072 : 25 ,5

– 4 E064 : 25.7

– 4 E060 : 25,9

– 5 E60 : 27 ,2

L’été prochain, s’il y a des épisodes caniculaires, quelle température va-t-on relever dans les bureaux ?

La CFTC demande qu’une équipe technique fasse des relevés rapidement, afin que les personnels puissent travailler dans des conditions normales et saines.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.