À Paris, le travail… c’est la santé ?!..


À Paris, le travail… c’est la santé ?!..

Au cœur de l’intersyndicale “Pas une minute de plus” la CFTC reste mobilisée pour la défense de tous les congés, tous les JRTT, toutes les sujétions et pour la déprécarisation des tous les emplois à la Ville.

Notre Exécutif sait que travailler à Paris est une situation à part !

Stress, pollution, temps de transports et missions dimensionnées à l’échelle d’une des agglomérations les plus denses au monde : au fil des mois et des années, c’est notre santé qui est en danger.

Mais confrontés à cette récurrente fin de non-recevoir de la part de notre Maire, les agents de tous les métiers et toutes les catégories veulent pousser un coup de gueule !

Pour notre santé, nous demandons que la médecine du travail soit associée au processus en cours d’examen des propositions de l’administration

La question du temps de travail n’est pas simplement organisationnelle. La question n’est pas de savoir si la destruction des accords sur le temps de travail de 2001 perturberait la vie des agents. C’est un enjeu de santé publique. Les personnels de la Ville de Paris ne veulent pas mourir au travail !

Des études médicales démontrent, s’il en était besoin, l’impact important des conditions de travail sur l’espérance de vie.

L’Exécutif parisien peut définir les sujétions nécessaires pour préserver tous ses personnels des risques liés à nos conditions et situations de travail particulières.

Du 17 au 21 mai,
la mobilisation de chacun va compter !

 Prévenez dès à présent vos collègues que le 20 mai vous serez gréviste (même une heure !) pour que la Maire de Paris et son équipe entendent les agents et reconnaissent leurs demandes.

Toujours mobilisée, la CFTC à vos côtés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.