Voeux du Secrétaire Général de la CFTC


Je viens, au nom de toute l’équipe de la CFTC, vous souhaiter une très bonne année. Qu’elle vous apporte, ainsi qu’à vos proches, la santé, beaucoup de joies et la réalisation de tous les projets qui vous tiennent à cœur, qu’ils soient professionnels ou personnels.

Par vos suffrages, lors des élections professionnelles de décembre 2018, vous avez conforté la CFTC dans sa mission de représentation du personnel dans les instances de la Ville de Paris, de l’établissement public Paris Musée et dans plusieurs caisses des écoles.

Son action s’est traduite par de nombreuses négociations et par une participation systématique et active au Conseil Supérieur des Administrations Parisiennes (CSAP), au Comité Technique Central (CTC), dans plusieurs Comités Techniques de Directions et de Service (STPP), ainsi, naturellement, qu’en CAP et en CCP.

Les travaux de la CFTC ont permis d’obtenir des avancées importantes en 2019.

Je citerai notamment les ratios promus-promouvable qui, négociés via une intersyndicale constructive, menée avec l’UNSA et l’UCP, permettent par leurs augmentations 4 300 nominations supplémentaires, soit près de 12 100 promotions de grade pour la période 2019 / 2020 au lieu de 7 800 si les taux anciens avaient été gardés.

Autres négociations et évolutions appuyées par la CFTC : la mise en place du Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel (RIFSEEP), du Compte Personnel de Formation (CPF), d’une garantie maintien de salaire permettant aux agents qui auront choisi d’y adhérer de voir leurs revenus maintenus à hauteur de 95% de leur salaire net (salaire de base + primes) au-delà du 91ème jour d’arrêt de travail, le renouvellement de la convention entre la Ville et l’ASPP …

Pour la CFTC, l’année 2019 restera marquée par plusieurs combats : celui contre le travail du dimanche pour les inhumations dans les cimetières parisiens, sujet sur lequel notre détermination reste entière à défendre le droit au repos du dimanche, conquête sociale, élément d’équilibre de la vie des travailleurs et des familles.

La CFTC a également défendu le droit à des conditions de travail plus justes dans les caisses des écoles, et notamment à la Caisse des Écoles du 15ème arrondissement où notre action syndicale a permis d’initier une réorganisation importante qui se poursuit.

L’année 2020 s’annonce active avec des revendications très précises sur les conditions d’application de la loi de transformation de la Fonction Publique.

Sur ce sujet à forts enjeux professionnels et sociaux, la CFTC a de nouveau choisi d’agir dans le cadre d’une intersyndicale pour négocier, avec le prochain Exécutif municipal, les questions aussi importantes que le temps de travail, le droit de grève, les modes de recrutement à la Ville, le maintien des missions de service public en régie.

La CFTC sera très mobilisée et, comme à son habitude, force de proposition pour préserver l’emploi et les conditions de travail de chacun. Nous nous mobiliserons sur tous ces sujets essentiels pour l’avenir de la fonction publique parisienne et pour notre avenir personnel.

Enfin comment ne pas évoquer la question de nos retraites, sujet majeur de l’actualité. La CFTC était présente à la mobilisation du 17 décembre.

Notre organisation syndicale a clairement posé ses revendications auprès du Gouvernement, dont elle attend des éclaircissements et des assouplissements, sur des questions aussi diverses que l’abandon du système de décote qu’implique la mise en place d’un âge pivot, les paramètres de calcul des pensions et le relèvement de son montant minimum, l’avenir de la CNRACL …

Un accord doit être trouvé pour garantir la solidité et la pérennité d’un système qui doit rester fondé sur la solidarité.

À travers toutes ces actions, la CFTC poursuit son objectif de défendre le bien commun, c’est-à-dire ce qui est positif pour tous et ce qui doit être préservé pour nous-mêmes mais aussi pour les générations futures. C’est le sens même de l’engagement de notre syndicat, qui milite inlassablement, depuis 100 ans, pour un syndicalisme non catégoriel, participatif et constructif.

Aujourd’hui comme hier, nous continuerons à œuvrer pour une Ville plus fraternelle et plus juste où chaque agent.e est respecté.e dans sa personne et ses rythmes de travail. Puisse cette année 2020, être la plus positive possible. Nous y serons attentifs.

Encore une fois, meilleurs vœux à toutes et à tous !

Alain ARHUIS
Secrétaire général

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.