URGENCE SANITAIRE : E-RAT-DIQUER LA PROLIFÉRATION DES RONGEURS À PARIS !


Un de nos collègues éboueur a mis en ligne une vidéo édifiante sur la prolifération des rats à Paris.

Cette information a fait l’objet d’un reportage sur le site du Parisien. Ce que l’on y voit est digne d’un film d’horreur, jugez par vous-même :

http://www.leparisien.fr/paris-75/rats-a-paris-la-video-choc-des-eboueurs-21-01-2018-7514433.php

Nos collègues de la DPE et tous les agents exposés sont de plus en plus fréquemment confrontés à ces problèmes qui ne sont pas sans danger pour leur santé. Les rats sont de moins en moins peureux et s’attaquent même aux humains, l’un saute à la gorge, l’autre essaye de mordre le bras.

La CFTC, en 2012 et 2014, avait déjà alerté l’exécutif sur ce fléau, voir ici et .

Il devient urgent que la municipalité fasse tout le nécessaire pour tenter de mettre fin à ce fléau qui va grandissant. Des simples campagnes de dératisation ne semblent pas suffisantes pour éradiquer la prolifération des rongeurs dans la capitale.

La CFTC suggère :
• de mettre en place une campagne massive d’information, à l’instar de celle concernant les mégots de cigarettes (les rongeurs n’en sont pas très friands), pour sensibiliser les parisiens, les entreprises et les touristes sur la nuisance des déchets alimentaires laissés sur l’espace public ;
• d’embaucher davantage d’éboueurs afin de permettre des ramassages plus fréquents ;
• une verbalisation ciblée des agents de la DPSP sur les dépôts de déchets alimentaires sur la voie publique ;
• un état des lieux des agents exposés avec une information sanitaire sur les risques ;
• une procédure pour effectuer les signalements des sites où il y a prolifération;
• une campagne de vaccination à la leptospirose pour les agents exposés ;
• des gants protégeant les mains et les avant-bras des morsures ;
• des containers spéciaux anti intrusions pour les rats.

Nos agents doivent pouvoir travailler sans mettre leur santé en danger !

Madame la Maire, la flûte de Hamelin ne suffira pas à éloigner les rats de la Capitale, un plan plus ambitieux doit être mis en place, il y va de la santé publique des agents et des parisiens. Il ne faudrait pas qu’en 2024, émerge une nouvelle discipline olympique : le tir aux rongeurs !

Une campagne d’éradication à l’échelle de la Capitale doit être mise en place.

La CFTC, toujours à la pointe de l’actualité quand il s’agit de la défense des personnels !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.