Salpêtre, moisissures, odeurs, saleté dans le réfectoire d’une école maternelle !


La CFTC n’a eu de cesse de dénoncer l’état déplorable des locaux de la Mairie de Paris et en particulier la vétusté croissante des écoles.

Après nous être penchés sur les locaux sociaux, nous nous sommes attardés dans ceux où sont placés les enfants et le résultat n’est pas plus encourageant.

Comme le visuel vaut mieux qu’un long discours, la CFTC met en ligne une galerie de photos édifiantes sur l’état de délabrement du réfectoire de l’école maternelle Léon Maurice Nordman dans le 13e arrondissement de Paris.

Voici un petit florilège :

Murs bombés d’eau, salpêtre, toiles d’araignées, meubles dégradés et dangereux, odeur de moisi persistante, sont le lot quotidien des enfants et des agents de cette école maternelle.

Le risque sanitaire est réel, le salpêtre étant connu pour être une substance toxique pouvant constituer un danger pour la santé des personnes qui y sont exposées, particulièrement les enfants.

Madame la Maire, les petits parisiens méritent d’évoluer dans un environnement digne et sain !

Concernant les agents, à l’heure où l’on nous parle de bien-être au travail, il faudrait ajouter les conditions sanitaires du lieu de travail aux conditions de travail, l’un n’allant pas sans l’autre.

La CFTC demande à la Ville de Paris de faire le nécessaire en urgence et d’effectuer les traitements et les travaux de rénovation dans l’école Léon Maurice Nordman pour mettre fin à cette situation indigne et dangereuse !

La Ville de Paris souhaite-elle laisser cette école ouverte tout l’été pour les petits parisiens qui ne peuvent pas partir en vacances ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.