Registre hygiène et sécurité


Jouez le jeu – Soyez acteurs de votre santé !

Les représentants de la CFTC se rendent très régulièrement dans les établissements et entendent souvent parler de problèmes de malpropreté, d’humidité ou d’infiltrations, de manipulations d’objets ou de produits, dans des conditions qui peuvent présenter des risques pour leur santé et/ou leur sécurité.

Lorsque nos délégués demandent pourquoi ces problèmes ne sont pas consignés dans le registre hygiène et sécurité, les collègues répondent qu’ils n’osent pas le faire, de peur que cela soit mal pris par leur hiérarchie et que cela leur soit reproché ou qu’il leur en soit tenu rigueur.

Tout est donc fait oralement. Ils en parlent à leur chef direct et nous disent d’un ton amer que « tout le monde le sait » mais que « tout ça ne sert à rien », que même s’il y a un bon H et S, « rien ne bouge ».

Si ! Utiliser le registre hygiène et sécurité fait avancer les choses !

Les paroles s’envolent … les écrits restent.

Chaque établissement est doté d’un registre hygiène et sécurité, qui est mis à la disposition permanente des agents qui y travaillent, mais aussi du public qui y est accueilli. Il se trouve généralement à l’accueil afin d’être accessible à tous et à tous moments.

Chaque bon d’hygiène et sécurité est composé de 3 feuillets : 1 blanc, 1 bleu ou jaune (selon les modèles de registre) et 1 rose :

  • Le blanc est destiné à la hiérarchie directe (établissement / division / circonscription …)
  • Le bleu ou jaune « remonte » auprès des services de prévention des risques professionnels
  • Le rose reste dans le registre

Il faut savoir que :

  • l’administration est tenue d’apporter une réponse à chaque signalement
  • les observations inscrites dans les différents registres sont rassemblées et portées à la connaissance du CHSCT et, par là même, de vos représentants syndicaux.

N’hésitez pas :

  • A consigner vous-même une situation(1) qui pourrait avoir des conséquences sur votre santé et/ou sur votre sécurité
  • A inciter les usagers qui se plaignent de problèmes d’hygiène et/ou de sécurité, dans l’établissement ou à ses abords immédiats, à remplir eux-mêmes un bon H et S
  • A contacter vos représentants CFTC pour faire soutenir vos démarches.

(1) Hors agressions verbales ou physiques qui relèvent d’une autre procédure

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.