RÉFORME DU STATUT DE PARIS : « BENEFICIAL TO WORKERS » ? (Bénéfique pour les agents) ?


D’après la Maire de Paris, le regroupement de la Commune et du Département de Paris n’aura pas d’impact sur les personnels.

A priori la fusion des corps et cadres d’emploi existants ressemblerait davantage à une simple évolution qu’une révolution, et il ne devrait pas y avoir trop d’inquiétudes pour les personnels.

Néanmoins, pour la CFTC, il ne faudrait pas éluder les éventuelles répercussions sur le travail des agents notamment en ce qui concerne les équipements de proximité. En effet, ceux-ci vont être gérés directement par les maires d’arrondissement et iI est à craindre que ces derniers veuillent ouvrir davantage d’équipements, en étendre les plannings, les horaires et jours d’ouvertures et bien sûr à effectifs constants…

Quant à l’arrivée massive de personnels de surveillance de la Préfecture de police, QUID ? Et QUID des conséquences pour les personnels de la DPSP ?

La Ville de Paris parle à grands renforts de communication, de conférence citoyenne, de prise en compte de l’avis des agents et de concertation sociale. La CFTC regrette qu’en ce qui concerne cette concertation, ce soit plutôt l’arlésienne !

La CFTC ne voudrait pas qu’une réforme de plus, insuffisamment concertée et accompagnée nuise au bien-être au travail des agents !

Pour la promotion de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, la Mairie de Paris a utilisé dernièrement « Made for sharing », un slogan « angliciste » faisant référence au partage.

Déjà, avant de se prétendre Anglo-Saxon, la Ville aurait pu créer un slogan plus « frenchy », genre : PARTAGEONS L’ESSENTIEL.

Pour la CFTC la notion de partage doit se faire concrètement (€) AVEC et POUR les personnels et non pas dans le style « Baronne MARGARET THATCHER » !

La CFTC demande donc à ce qu’une attention particulière soit apportée à la situation des personnels dans le cadre de cette réforme et qu’une reconnaissance accrue leur soit donnée, aussi bien en matière de promotion que de rémunérations accessoires.

En fédérant les agents et dans l’intérêt de tous, la CFTC espère que cette réforme soit, anglicisme oblige,
« MADE TO WIN » (Faite pour gagner) !

N’hésitez pas à nous faire part de vos éventuelles satisfactions ou inquiétudes concernant le nouveau statut de Paris !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.