Police municipale Effet d’annonce ou réalité ?


Madame la Maire de Paris a exprimé son souhait de mettre en place une police municipale dans la capitale afin de renforcer la tranquillité publique.

Cela peut paraître simple mais n’est possible qu’avec une nouvelle réforme du Statut Parisien et du code de la sécurité intérieure. Cette évolution doit être initiée par l’Etat.

La CFTC salue toutefois cette petite « révolution parisienne » attendue de longue date par les parisiens et les agents de la DPSP mais s’interroge notamment sur :

– l’échéance des réformes du Statut de Paris et du Code de la
sécurité intérieure ;
– les effectifs concernés ;
– le régime indemnitaire ;
– les grades et les échelles indiciaires ;
– le service actif (la retraite) ;
– la formation initiale (CNFPT, pas de convention à l’heure actuelle);
– l’organisation hiérarchique ;
– les plages horaires ;
– la formation continue (EPP) ;
– l’armement ;
– l’accompagnement et le choix pour les agents ne souhaitant pas
intégrer la Police Municipale …

La CFTC souhaite que les organisations syndicales soient associées à cette réforme comme à la précédente réforme du Statut de Paris (pour l’intégration de nos collègues ASP).

News DPSP

1) Avec la réactivation du protocole « Parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR), la revalorisation des grilles indiciaires se poursuivra sur 2019 pour les catégories C et B.

2) La DRH propose pour le calendrier de la réforme du régime indemnitaire (RIFSEEP) une mise en application pour les ISVP vers la fin du 1er semestre 2019. Les TTPS ne sont pas encore concernés car le barème de leur corps n’est, à ce jour, pas encore publié par l’État. Si cela intervenait sur 2019, une application pourrait être envisagée pour eux sur 2020.

La CFTC toujours présente aux côtés des agents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.