Plan de relance 2030 : les attentes de la CFTC


Jeudi 3 septembre 2020, jour de présentation du plan de relance 2030, Cyril Chabanier, président confédéral, était l’invité de la Matinale sur RCF.

Qu’attendre de ce plan ?

Ce doit être un plan d’ensemble. À la CFTC, nous attendons que ce plan soit ciblé, équilibré, conditionné et qu’il prépare aux métiers de demain, le fameux monde d’après…

Un plan en deux phases :

  • maintenir l’emploi et le chômage partiel pendant la crise ;
  • puis, passé ce cap, se projeter vers l’avenir, vers la transition écologique et numérique

Ce plan doit relancer les gros investissements, notamment la rénovation thermique ;

Ce plan doit être l’occasion d’une montée en gamme et d’une relocalisation ;

Il faut stopper la « compétitivité prix » qui induit délocalisation et précarité, et se relancer dans la course de la « compétitivité qualité » appuyée sur une meilleure formation et rémunération des salariés ;

Cette perspective de montée en gamme et de transition écologique doit passer aussi par une adaptation de l’agriculture.

Jean Castex parle de revaloriser le travail. Faudra-t-il travailler plus ?

Pour la CFTC, la valeur du travail est essentielle, dans son « utilité sociale et sociétale ».

Pas seulement le travail marchand, mais tout ce qui apporte une plus-value sociétale, par exemple, aider les personnes dépendantes, s’occuper de ses enfants, s’investir dans des associations ;

Mais savoir s’il faudra travailler plus n’est pas le sujet,

Sauvons déjà les emplois.

Cliquer ci-dessous pour écouter le podcast radio

Écouter l’entretien » https://www.cftc.fr/actualites/social/plan-de-relance-il-faut-une-montee-en-gamme-cyril-chabanier-sur-rcf

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.