Les agents de la DPSP confrontés au danger !


La CFTC demande la mise en place d’une dotation urgente de pistolets à impulsion électrique de type «Taser» pour la protection des ISVP et TTPS ainsi qu’une réflexion sur l’évolution de l’armement.

La DPSP a mobilisé plus de 100 agents ISVP et TTPS en urgence sur les lieux touristiques en appui des forces de sécurité en raison des derniers événements en lien avec le terrorisme.

Seront-ils les seuls à être obligés, par manque de réalisme opérationnel et de volonté politique, à maitriser un terroriste au corps à corps ?

Les ISVP et les TTPS sont mis en danger. La CFTC tire la sonnette d’alarme !

L’opinion de la Mairie sur l’armement doit évoluer et correspondre au contexte réel que chaque journée confirme malheureusement.

Les exemples sont nombreux et pas seulement liés au terrorisme :

Le 4/10/16 : des ISVP de la DPSP ont été encerclés et pris à partie par une trentaine de vendeurs à la sauvette au pied de la tour Eiffel.

Le 23/10/16 : agression d’un agent DPSP au carré des biffins.

Le 25/11/16 : un individu en état d’ébriété a agressé une personne Place de la Chapelle. Il a été maitrisé par un équipage DPSP.

Le 7/12/16 : un équipage du 18ème arrondissement pris pour cible a essuyé un jet d’objets métalliques mais heureusement il n’y a pas eu de blessé.

Le 12/12/16 : un adolescent a été agressé à l’arme blanche par un inconnu alors qu’il attendait son amie devant un collège dans le 15ème arrondissement. La victime présentait une plaie saignante au visage,

Le 14/12/16 : dans le 10ème, un équipage est demandé par une femme victime de violences, les agents interpellent l’individu.

Le 2/01/17 : dans le 8ème, un équipage de la DPSP a interpellé en flagrant délit un voleur à l’arraché.

Le 27/01/17 : dans le 13ème, un blessé à l’abdomen par arme à feu, pronostic vital engagé.

Le 29/01/17 : une trentaine d’individus armés de bâtons a été aperçue dans le 19ème arrondissement.

Le 30/01/17 : dans le 20ème, un adolescent a reçu deux coups de couteau au thorax et au flan en arrêt cardio-ventilatoire, le SAMU est sur place.

Le 30/01/17 : au carré des biffins, un équipage DPSP a interpellé un individu en flagrant délit de vol de portable. Il a fallu disperser un attroupement favorable au suspect avec l’aide des forces de l’ordre.

Le 31/01/17 : dans le 12ème, un équipage DPSP présent lors de la récréation du matin devant les portes d’un Lycée a, par sa présence, dissuadé une dizaine de jeunes individus inconnus des personnels de rentrer dans l’établissement. Ces individus se déplacent autour des établissements scolaires avoisinants.

Le 31/01/17 : dans le 18ème, un équipage a procédé à l’interpellation d’un voleur de téléphone portable. La foule a tenté de faire libérer le voleur en faisant pression sur les agents et en essayant de créer une bousculade. Les agents ont dû sortir leur bâton de défense, sans en faire usage

Le 3/02/17 : dans le 1er, agression d’une patrouille Vigipirate par un terroriste présumé armé d’une machette !!!

Que fait la DPSP le 3/02/17 ? Elle mobilise plus de 100 Agents non armés en renfort des forces de sécurité armées, police, gendarmerie et militaires !

CHERCHEZ L’ERREUR, est-ce bien raisonnable et professionnel ?

La chance, la bonne étoile ne seront sans doutes pas toujours au rendez-vous
lors de ces dangereuses rencontres !

L’Administration Parisienne ne pourra pas dire qu’elle n’est pas informée de la mise en danger de ses agents sans moyens de défense !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.