Le Syndicat CFTC des personnels des administrations parisiennes n’appelle pas à la manifestation le 5 décembre 2019


Après une longue concertation avec la Confédération CFTC sur la réforme des retraites, le gouvernement souhaite aller plus loin en associant la Fonction Publique Territoriale dans les concertations.
La CFTC sera reçue par Matignon ce lundi 25 novembre.

Communiqué de la Fédération Fonction Publique Territoriale FFPT-CFTC du 20 novembre 2019

La FFPT-CFTC privilégie la négociation, la concertation et n’appelle à la grève que si le dialogue social a échoué.

Aujourd’hui, rien n’est écrit : plusieurs rencontres sont programmées en décembre 2019 et en janvier 2020 pour négocier cette réforme.

La FFPT-CFTC est favorable à un régime universel qui donne les mêmes droits aux salariés du privé et du public, à condition qu’il préserve le maintien des pensions actuellement versées en conservant les droits acquis avant l’instauration du futur régime.

La FPPT-CFTC demande que les grands principes de notre système de retraite à savoir la répartition, la solidarité inter et intragénérationnel soient maintenus.

Les points que nous devons négocier sont :

– La prise en compte de la pénibilité du travail
– Le relèvement du minimum de pension
– La prise en compte des primes pour les fonctionnaires
– Les modalités des droits de reprise du passé

C’est pour toutes ces raisons que la Fédération et le syndicat CFTC des personnels des administrations parisiennes n’appellent pas à la manifestation.

Néanmoins, conforme à ses principes et à la subsidiarité, il laisse ses adhérents libres de manifester ou non le 5 décembre 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.