La CFTC pointe le doigt sur les sujets urgents à traiter à la DASCO !


1) Les vacataires sont traités de façon inacceptable : défauts de contrats, défauts de paiements…

On leur demande de justifier leurs journées travaillées sans mettre en place de mode opératoire type pointage ou autre.
La précarité des agents vacataires du secteur public devient plus problématique que dans le secteur privé, sans accès aux prudhommes.

2) La CFTC demande des postes supplémentaires pour l’encadrement des enfants handicapés.

Il est urgent d’ouvrir des postes d’accompagnants.
La raison de ce manque d’effectif serait-elle uniquement d’ordre budgétaire ?
La CFTC souhaite des explications.

3) La DASCO manque cruellement d’UGD !

Les agents absents ne sont pas remplacés et les charges de travail simplement transférées s’accumulent.

La CFTC toujours à l’écoute des agents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.