La CFTC émet des doutes sur les bilans sociaux de la Ville de Paris


Comme toutes les organisations syndicales, nous avons reçu les bilans sociaux par directions.

Force est de constater que les chiffres ne correspondent pas, tant sur les emplois que sur les budgets.

La CFTC ne peut que s’interroger : que cela peut-il bien cacher ?

Depuis quelque temps, le rendu de poste budgétaire est à nouveau de mise, et ce à marche forcée !

La Ville de Paris financerait-elle ses projets futurs sur la masse salariale ? En toute logique, on est en droit de se poser la question ?

Aussi, comme les effectifs continuent à être à la baisse (étant donné l’ouverture de nouveaux équipements, l’élargissement des amplitudes de travail journalières et horaires, le large déploiement des missions en polyvalence) les directions commencent à vous supprimer vos jours de récupérations et à manipuler les ponts fériés, vos repos et autres, prétextant votre bien être ! De qui se moque t-on ?

Aujourd’hui l’ensemble des organisations syndicales de la DEVE ont suivi la proposition CFTC de report du bilan social qui est complètement incohérent avec les chiffres centraux que l’on voudrait nous faire avaler au prochain comité technique central du 21 juin prochain.

Attention, les 49/3 et passages en force de l’exécutif municipal se mettent en place dans vos directions!

Attention, les instances de directions sont bâclées en à peine deux heures et deviennent de simples chambres d’enregistrements !

Cela ne présage rien de bon pour l’avenir des agents publics parisiens.

Après le boycott du conseil supérieur des administrations parisiennes, de quasi tous les syndicats ce lundi 12 juin 2017, il serait temps que la Maire de Paris commence à revoir sa copie et prenne en considération les organisations syndicales qui portent au quotidien vos revendications, vos demandes, vos attentes.

La CFTC toujours libre et indépendante continuera à dénoncer les incohérences et portera toujours l’intérêt des agents publics parisiens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.