La CFTC dénonce le traitement infligé aux représentants du personnel


La CFTC proteste et quitte la salle du comité de concertation de la DPSP en signe de refus du traitement infligé aux représentants du personnel et de l’annulation de l’audience prévue le 20 juin.

La direction, dans une note à destination du directeur de la DRH, déclare au sujet d’un délégué du personnel :

« Il a toujours fait montre de la plus mauvaise volonté, remettant en cause systématiquement la réforme 2012 et l’organisation mise en place ».

Cette note à caractère professionnel stigmatise et discrimine un représentant du personnel dans son action et sa fonction en faveur du dialogue social. Bien entendu, l’agent n’en n’a jamais eu connaissance.

La CFTC pose la question : une purge des représentants syndicaux est-elle en préparation à DPSP?

Que rappellent ces méthodes ?

Alors que le dialogue est notre priorité !

Une déclaration liminaire a été lue avant notre départ, en voici le contenu :

La CFTC déclare que le contrat d’objectif fixé à la direction de la DPSP par la Maire de Paris est loin d’être atteint, prenons pour exemple l’unité d’appui de soirée créée en 2016.

Elle comprend 72 agents dont une vingtaine n’a toujours pas reçu d’habilitations. L’objectif cible est de 108 agents. Seront-ils opérationnels avant 2020 ?

Pour la lutte contre les incivilités projet « phare » de la mandature, la CFTC demande que les chiffres de la verbalisation soient analysés et non manipulés !

La direction, après avoir mis les agents non armés en danger sur les lieux touristiques pour accompagner les équipes Vigipirate armées suite aux attentats, refuse de valider dans le « Document Unique », le risque professionnel en constituant des équipages polyvalents inférieurs à trois ISVP en soirée (vacations 15/23 et nuit). Elle veut favoriser les statistiques au détriment de la sécurité des agents ! Comment trianguler à deux ? Chercher l’erreur !

Encore un marque de professionnalisme et de compétences qui ne sont pas au service des Parisiens mais qui cherche à manipuler la réalité du contexte pour servir de faire valoir à certains.

La CFTC demande une prise de conscience de toutes les organisations syndicales et la création d’une action commune.

Pour thèmes :

– La NBI pour tous.
– Le matériel de protection et l’armement

Au service des agents, la CFTC toujours mobilisée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.