Intersyndicale des AAS : lettre ouverte au directeur de la DPSP


LETTRE OUVERTE
au Directeur de la DPSP


Monsieur le Commissaire Général, Directeur,
Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection,

 

Les Agents d’accueil et de surveillance comprennent qu’avec vos responsabilités, vous ne pouvez voir tous les dysfonctionnements du terrain. Et nous sommes convaincus que vous ne pouvez pas tout gérer.

Mais pourriez-vous expliquer pourquoi la gestion au sein de la DPSP est tellement disparate selon les circonscriptions ? Si dans certaines cela se passe d’une façon correcte, dans d’autres c’est l’anarchie totale.

 

Les Agents d’accueil et de surveillance n’avaient jamais subi un tel manque de considération lorsqu’ils étaient à la DEVE.

Les hauts responsables de la DEVE ne se sont jamais contentés de nous écouter, mais tenaient compte des problématiques rencontrées par les agents et faisaient en sorte d’améliorer leur sécurité et les conditions de travail.

 

A la DPSP, les Agents d’accueil et de surveillance se sentent abandonnés allant jusqu’à la démotivation totale pour un grand nombre…

Mais, en tant que Directeur de la DPSP, votre objectif est-il de détourner le vrai et premier rôle des Agents d’Accueil en les transformant en Agents Verbalisateurs ?

Nous voudrions connaître vos motivations. Étant entendu que les AAS ne porteraient pas le sigle Police Municipale (ce que vous avez affirmé lors du comité de concertation du 10 juillet), êtes-vous poussé par une municipalité, soudain avide de « police » et de « répression » ou même ayant des « difficultés financières la poussant à vouloir des PV à tout va » ?

 

Nous souhaitons aborder ces différents points et d’autres lors de notre entrevue au mois d’août que vous accorderez à l’INTERSYNDICALE

 

Merci d’avance.

 

Le sort des AAS doit être revu et renégocié.

NON, nous ne sommes pas des policiers et ne le serons jamais !!!

 

Manifestez votre soutien aux Agents d’accueil et de surveillance par vos réactions auprès de vos mairies d’arrondissement, au 3975, sur PARIS.FR et sur notre courriel soutien.aas@gmail.com

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.