Février 2019 : ce qui augmente


Loi alimentation

La loi Egalim, dite loi Alimentation, a été votée le 2 octobre 2018 et entre en vigueur le 1er février 2019. Cette loi relève le « seuil de revente à perte » (prix en dessous duquel un distributeur ne peut revendre un produit, sous peine de sanctions) de 10%. Cette loi va occasionner une hausse des prix dans l’alimentation, en moyenne de 6,3% chez les grands distributeurs. Toutefois, l’augmentation se sera pas la même s’il s’agisse de grandes marques ou de marques de distributeur.

Les promotions sont elles aussi plafonnées à 34% sur un produit, les super promos, type 1 produit acheté le 2e offert, ne sont dorénavant plus autorisées.

Les produits concernés sont l’épicerie sucrée et salée, les boissons alcoolisées et non alcoolisées, le « frais en libre-service » (pizza, fromage, etc.) et les aliments pour animaux, les principales marques de soda, de café, les eaux minérales, les produits sucrés.