DPSP : Bazar à l’Hôtel de Ville (Acte 3)


Alors que le nettoyage des guérites a enfin débuté dans certaines circonscriptions, la situation reste difficile pour beaucoup d’AAS !

Le BAZAR à l’HÔTEL de VILLE (Acte 3)

Guérites, RC, nettoyage des tenues : rien ne va plus à la DPSP pour les AAS !!!

L’intersyndicale UNSA SURVEILLANCE / CGT ASPS / FO / CFTC / SUD a écrit par 2 fois au directeur concernant les guérites rendues à la DEVE et les RC qui sont bloqués dans certaines circos.

Nous avons appris que dans 2 circos (pour commencer ?) les guérites des jardins annexes avaient été rendues à la DEVE, et que certaines seraient détruites !!!

Les AAS de la 8.9.10 et 6.14 sont donc obligés d’effectuer des rondes (parfois de 2 heures) sans pouvoir souffler un peu, se protéger en cas de pluie, de canicule, de froid, d’avoir accès à un point d’eau et à des WC du personnel ! (pour rappel les AAS doivent avoir accès à des WC professionnels, pas ceux des usagers)

Autre sujet, entraînant un courrier de l’intersyndicale, le fait que dans certaines circos, les RC générés pendant le confinement soient bloqués.

On est à une incohérence totale de ce fait : les fériés payés (alors que nous n’étions pas sur le terrain) et les RC qui en découlent et qui sont accordés que l’agent travaille ou non (acquis de la DEVE).

Le nettoyage des tenues pour les AAS mairies et MÉDIATEURS, pour lequel nous nous battons depuis septembre 2016 (création de la DPSP, sinistre pour les AAS) ; c’est un devoir pour l’employeur de prendre à sa charge l’entretien de tous les uniformes – ce n’est pas nous qui le disons, c’est le code du travail –

Elle est belle l’image d’une future et hypothétique POLICE à Paris qui ne respecte pas la loi…

NON

Les Agents d’Accueil et de Surveillance n’ont rien à faire au sein d’une telle direction !!!

La majorité des AAS Parcs souhaitent réintégrer la DEVE dans laquelle ils étaient beaucoup mieux traités, et ceux des mairies, la DDCT, direction dans laquelle ils seront mieux considérés.

Il n’y a pas de honte à dire qu’on s’est trompé ; c’est s’acharner dans une mauvaise voie qui est SCANDALEUX.

Quel que soit le résultat des élections, l’intersyndicale demande expressément que le sort des AAS soit revu et renégocié.

Nous ne sommes pas des policiers et ne le serons jamais !!!

 Un service public au rabais et de médiocre qualité !!!

Voilà ce qui attend les usagers 

Manifestez votre soutien aux Agents d’Accueil et de Surveillance par vos réactions auprès de vos mairies d’arrondissement, au 3975, sur PARIS.FR et sur notre courriel soutien.aas@gmail.com

La CFTC aux côtés des agents se joint à l’intersyndicale

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.