Des règles étonnantes à la DCPA !


La CFTC ne sera pas présente à la réunion du mardi 15 septembre

Dans le cadre d’une actualisation du plan de reprise d’activité de la DCPA, la direction a, une fois de plus, bafoué les règles les plus élémentaires pour la convocation des membres du CHSCT.

En effet, la DCPA convie les membres du CHSCT le 9 septembre 2020 à une réunion d’information le 15 septembre 2020, présidée par M. Jacques Baudrier, nouvel adjoint à la Maire, afin de présenter le nouveau Plan de Reprise d’Activité (PRA)… qui sera mis en application dès le lendemain !

Le nouveau PRA n’a pas été transmis aux membres du CHSCT le jour de la convocation, mais le lendemain SOIR (le jeudi 10 septembre à 17h).

La CFTC ne peut pas accepter ce mode de fonctionnement. La discussion d’un nouveau PRA doit faire l’objet d’un débat entre les OS et la direction dans un véritable CHSCT, et non lors d’une réunion d’information, puis faire l’objet d’un vote en CT, à ce jour non convoqué. Et ce AVANT son application.

Le nouveau PRA « imposé » s’appuie sur un soi-disant souci d’équité entre les agents pour les faire revenir en présentiel. Curieux souci, d’ailleurs, puisque la DCPA ne s’en était pas plus préoccupée que cela depuis cinq mois, laissant ses agents se débrouiller comme ils le pouvaient pour travailler de chez eux et que cette belle valeur n’a visiblement pas été prise en considération dans le versement de la « prime COVID » faite dans la plus parfaite opacité et l’arbitraire le plus complet.

La stricte sécurité des agents constitue pour la CFTC l’aspect essentiel et doit primer sur le reste.

Par conséquent, la CFTC ne sera pas présente à la réunion du mardi 15 septembre et attend avec impatience la tenue d’un CHSCT prochain pour pouvoir s’exprimer sur ce nouveau PRA (comme indiqué par la note du SG en date du 4 septembre qui indique que des échanges doivent avoir lieu au sein du CHSCT).

Dans une toute récente interview (« Quoi de neuf » du 11 septembre 2020), Mme Marie VILLETTE, qui vient juste d’être nommée Secrétaire Générale de la Ville de Paris, indique : « Dans ce contexte (crise du COVID), j’ai à cœur de rencontrer prochainement les représentants du personnel pour échanger avec eux sur la manière de sortir plus solide encore de cette crise ».

Visiblement, cette volonté affichée n’est pas à l’honneur dans notre direction. Force est de constater que le dialogue social à la DCPA a pris une tournure inquiétante, les organisations syndicales n’étant visiblement plus perçues que comme des obstacles qu’il convient de contourner.

La CFTC toujours vigilante et aux cotés de tous les agents

Téléchargement

» (à venir)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.