Déclaration d’ouverture de la CFTC Conseil Supérieur des Administrations Parisiennes (CSAP) jeudi 23 janvier 2020


Vœux 2020 de la Maire : « Que personne ne soit pénalisé » !

Au cours du CSAP du 23 janvier 2020, la CFTC a reposé la question du temps de RTT crédité aux agents qui badgent pendant les périodes de grève des transports.

Une situation injuste pour certains agents

La déclaration d’ouverture de la CFTC a rappelé que, pendant les périodes de grève des transports, la situation des agents n’était pas la même pour tous en ce qui concerne l’acquisition des droits à RTT.

Les agents au forfait badgent une fois par jour uniquement. Pour chaque jour travaillé, Chronogestor attribue automatiquement 48 minutes de RTT à ces agents.

Pour ceux qui doivent badger 4 fois, l’exécutif a décidé, compte tenu des circonstances exceptionnelles, qu’une journée de 7 heures serait automatiquement comptée aux agents venant travailler, que la durée de leur journée ait été diminuée par une arrivée tardive ou un départ anticipé. Mais aucune RTT ne leur est attribuée si leur durée de travail réelle ne dépasse pas 7 heures de présence effective.

La déclaration de la CFTC faite au CSAP

Ci-dessous les extraits du texte de la déclaration d’ouverture de la CFTC prononcée devant l’adjointe à la Maire chargée des ressources humaines et les conseillers de Paris présents

« Lors de ses vœux sur l’Intranet de la Ville, la Maire a rappelé combien « ces dernières semaines ont été éprouvantes » notamment pour les agents de la Ville. Elle précisait dans son message que « cela (avait) pu entraîner des difficultés, notamment pour (se) rendre au travail ». De plus la Maire a assuré qu’elle avait demandé « à ce que soient traités avec bienveillance ces aspects » indiquant veiller « à ce que personne ne soit pénalisé ».

Et pourtant, aujourd’hui à la Ville, les agents qui badgent 4 fois sont désavantagés !

En effet pour les agents au forfait qui doivent badger seulement une fois, le badgeage les crédite automatiquement. Au final, durant ces périodes de grève, même si la durée de travail a pu être inférieure au temps habituel, à l’issue de chaque journée travaillée, les agents au forfait ont tous bénéficié de 48 minutes de RTT.

Ce n’est pas le cas pour ceux qui doivent badger 4 fois. … cela est injuste car, pour beaucoup, pour pouvoir venir au travail, ils auront passé des heures dans l’attente des transports, les embouteillages, le vélo ou la marche.

Pourquoi dans ces circonstances exceptionnelles cette différence de RTT ?

La CFTC vous demande donc que pendant les périodes de grève des transports, tous les agents qui ont badgé quatre fois par jour, soient tous crédités, pour tous les jours travaillés, de 48 minutes de RTT. Nous vous remercions des réponses qui seront apportées à cette demande. …»

La CFTC demande donc, « Que personne ne soit pénalisé » et que soient accordées ces 48 minutes de RTT.

Pour vous défendre, vous conseiller, vous accompagner,la CFTC vigilante et aux côtés de tous les agents !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.