CHSCT de la DPA du 21 Juin 2017 : la CFTC ne siègera pas !


Le 31 mars dernier, un CHSCT de la DPA s’est tenu en fin de journée avec un ordre du jour plus que conséquent.

La CFTC avait donc fait cette déclaration préliminaire en début d’instance pour montrer son mécontentement :

« Pour la CFTC, les conditions de la réunion du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail du 31 mars 2017 ne sont pas remplies.

En effet, organiser une réunion de cette importance à cet horaire de 15h est totalement inadapté.

Le travail de l’ensemble des équipes de la DPA par cet horaire est méprisé, vu la qualité des documents fournis. Les agents de la DPA méritent également un meilleur traitement pour leurs conditions de travail. La CFTC pense fortement que cette séance tardive ne pourra qu’être tronquée et que l’ensemble du document ne sera pas traité.

Pour la CFTC, un vrai dialogue social mérite que les sujets abordés lors du CHSCT ne soient pas traités à la va-vite. Avec des horaires de ce type cela devient un monologue social. A moins qu’il ne s’agisse d’une mesure de rétorsion un peu mesquine vis-à-vis de la représentation syndicale…

La CFTC a toujours montré sa capacité d’ouverture dans le dialogue. Mais elle se trouve contrainte d’affirmer solennellement que si les futurs CHSCT et CT continuent avec des horaires inadaptés, elle ne siègera plus lors de ces instances.

La CFTC a toujours demandé que les instances de ce type soient prévues le matin, pour avoir un dialogue social de qualité : il serait temps qu’elle soit écoutée ! »

Bis repetita pour le CHSCT du 21 juin 2017, où l’administration transmet un ordre du jour également conséquent, traitant :

– d’un bilan SST ;
– d’un bilan Santé ;
– de deux projets de déménagements

pour une instance devant se tenir à partir de 14h30, et qui ne pourra pas durer très longtemps…

La CFTC ne veut pas bâcler les sujets de conditions de travail des agents de la DPA, sur l’autel de l’agenda très restrictif d’un l’élu et de son administration.

Apparemment, la santé et la sécurité des agents de la DPA ne seraient pas une priorité de l’exécutif et de sa haute administration …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.