CFTC DEVE : Le déroulement de carrière des TSAM et des AAS en question !


Les techniciens de sécurité, d’accueil et de médiation (TSAM) de la DPSP vont être intégrés au corps des techniciens de sécurité et de protection (TSEP).

Un accès à la catégorie A va être créé en prévision de la création d’une police municipale (PM) parisienne.

Vous allez me dire mais quel rapport avec la DEVE ?

Un peu d’historique : les TSAM DPSP ont pour origine la DEVE comme les agents d’accueil et de surveillance (AAS) des parcs et jardins.

Il s’agit de la même catégorie avec des responsabilités similaires en matière de management et on peut considérer qu’ils exercent des prérogatives en matière « de police des funérailles et des cimetières » (CGCT pouvoirs de police du Maire). Ils sont aussi assermentés pour garantir la neutralité des lieux, l’hygiène, la salubrité, la tranquillité publique, le bon ordre et la décence.

Ils ont été séparés après la réforme de la DEVE.

La CFTC, lors de la réunion du 25 septembre 2019, concernant la création de la filière de catégorie A pour la DPSP a rappelé l’origine du corps.

La CFTC a demandé au minimum l’ouverture de postes de chefs d’exploitation pour les TSAM de la DEVE. (La grille indiciaire des chefs d’exploitation est plus intéressante que la grille PM proposé aux futurs TSEP.)

Les agents de la DEVE ne doivent pas être des laissés pour compte, des oubliés au gré des réformes.

La CFTC défend pour toutes les directions une catégorie A ouvrière, qui permette sans changer de métier de valoriser son parcours professionnel de la catégorie C jusqu’à la catégorie A. Une création complémentaire et parallèle à la filière administrative.

La CFTC est intervenue au CT central du 28 juin 2019 et au CSAP du 11 septembre 2019 pour défendre ce projet en argumentant aussi sur le profit pour l’administration d’avoir des professionnels à tous les niveaux avec une connaissance parfaite des problématiques parisiennes.

La CFTC toujours en première ligne pour défendre l’ensemble des agents de la catégorie C jusqu’à la catégorie A et au-delà.

La CFTC toujours vigilante et aux côtés de tous les agents

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.