Centre sportif Louis Lumière un coup de peinture et on n’en parle plus


Vos représentants CFTC ont dénoncé, par un tract du 5 décembre dernier, l’état de décrépitude des locaux sociaux du centre sportif Louis Lumière (20e) et ont interpelé la direction de la jeunesse et des sports (DJS) sur les risques encourus par les agents qui travaillent dans cet établissement.

La DJS a admis ne rien ignorer des nombreuses infiltrations qui affectent ces locaux et s’est abritée derrière le fait qu’une entrée d’eau est toujours difficile à localiser pour justifier son manque d’action.

Mais doit-on attendre qu’un accident arrive pour réaliser les travaux qui s’imposent ?

La CFTC, signataire de l’accord cadre santé sécurité au travail du 2 février 2012, ne peut admettre que la Ville de Paris expose ses agents, en toute conscience, à des risques d’accident alors que des travaux d’entretien peuvent empêcher cela.

La direction, qui s’est montrée à l’écoute, nous a indiqué que le réfectoire était en cours de rénovation. C’est une excellente chose et la CFTC ne peut que se féliciter de la prise en compte des besoins des agents. Cette action, qui était nécessaire, ne règle toutefois pas la question des infiltrations d’eau constatées dans les vestiaires :

Des mesures concrètes doivent être prises pour que les locaux utilisés au quotidien par les agents ne soient plus des lieux à risque !

La DJS s’est engagée à changer le faux plafond et à repeindre les vestiaires avec une peinture résistant à l’humidité … dès que les infiltrations se seront résorbées !

Quand on sait qu’un traitement de l’étanchéité a déjà été réalisé en mai 2017 et que ce problème d’infiltration existe depuis plusieurs années … cette promesse n’est pas suffisante.

Il faut en finir avec les opérations de colmatage !

La CFTC ne peut accepter que les locaux sociaux soient entretenus à coups de cache-misère et demande à la DJS d’engager des travaux dignes de ce nom pour que les vestiaires du centre sportif Louis Lumière ne soient plus inondés dès les premières intempéries.

Vous souhaitez vous renseigner, nous signaler des conditions de travail indignes … ?

N’hésitez pas à contacter vos correspondants CFTC :

– Mustafa REBADJ, délégué CFTC à la DJS – Tél : 0155807835
– Muriel DAVOINE, permanente CFTC chargée de la DJS, square Lesage – 0143478472

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.