C.T. central Ville de Paris du 4 mai 2020


La CFTC vote contre la reprise sur les lieux de travail dans les conditions sanitaires actuelles

Comité technique central Ville de Paris

du 4 mai 2020

Oui à la vie à défendre !

Le comité technique central (CTC) de la Ville de Paris s’est réuni lundi 4 mai. Parmi les thèmes abordés et les informations communiquées aux organisations syndicales, un sujet intéresse tous les agents au plus haut point en cette période de crise sanitaire qui nous touche tous : les modalités de reprise de l’activité sur les lieux de travail.

Alors qu’une inquiétude légitime touche les agents confrontés au retour sur le terrain, alors que des orientations encore incertaines doivent s’exprimer à l’échelle du pays le 7 mai, la CFTC a voté contre la reprise sur les lieux de travail dans les conditions sanitaires actuelles.

 

Le dialogue social porte ses fruits

La CFTC sait aussi que cette période de mobilisation conjointe – organisations syndicales, agents, élus et administration – est aussi l’occasion de faire émerger une plus grande reconnaissance des agents comme l’exécutif sait en prendre la mesure.

Ainsi, la CFTC et tous les agents de la Ville peuvent se réjouir d’apprendre que la Maire a décidé de ne pas appliquer l’ordonnance du 15 avril qui donnait aux collectivités la possibilité d’imposer aux agents la prise de 10 jours de congés pendant la période de confinement.

 

Retour d’information du comité technique

Réuni en audioconférence, le CTC a abordé trois points principaux : les mesures à mettre en oeuvre par les directions pour la reprise de l’activité sur les lieux de travail, les modalités de reprise de l’activité syndicale et les procédures pour la prochaine campagne d’évaluation professionnelle. 

 

Déclaration liminaire de la CFTC

 

Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

La période que nous traversons est pour la majorité d’entre nous difficile à vivre. Elle tient en trois mots : restrictions, isolement et inquiétudes. Restrictions de nos déplacements, de nos espaces, de nos libertés. Isolement dans nos habitats, distanciation sociale qui ferait presque de chacun de nous une petite île pour les autres. Inquiétudes enfin pour nous, nos enfants, nos proches, face à l’avenir économique incertain, et par rapport aux projets que nous avons engagés…

Nous guettons tous une accalmie, les signes d’une amélioration après l’orage épidémique et ses conséquences. Aussi aborder aujourd’hui les mesures à mettre en œuvre à l’annonce du processus de déconfinement est un pas nécessaire. La CFTC remercie l’ensemble des équipes de la DRH, des SRH en directions, du SG et des cabinets qui travaillent sans compter leur temps à cette remise en route.

La CFTC a pris connaissance de l’important dossier transmis pour ce comité technique central. Elle salue le travail de préparation mené en lien avec les directions et l’ASPP pour la restauration. Elle note aussi la prise en compte de deux demandes fortes de la CFTC : « l’application équitable des mesures décidées en central à toutes les directions de la Ville » et l’engagement sur « une sortie du confinement progressive et sécurisée sur le plan sanitaire ».

La CFTC souhaite que l’exécutif s’engage également sur nos autres demandes, à savoir :

• La comptabilisation par « toutes » les directions de la façon la plus large et la plus juste possible » de 7h48 aux agents en télétravail : à ceux qui étaient déjà à 7h48 avant le confinement mais aussi à ceux qui ont dû utiliser leur propre matériel et travailler dans des conditions difficiles ;

• le respect par « toutes » les directions de la liberté des agents de poser ou de ne pas poser de congés et de pouvoir annuler des congés posés avant le confinement ;

• la préservation des droits à congés bonifiés ;

• le versement de la prime de mobilisation (35 €) aux agents ayant dû se rendre sur leur lieu de travail même s’ils n’étaient pas en contact avec le public ou sur la voie publique ;

la non-application des préconisations de l’ordonnance du 15 avril 2020 sur la demande de jours de congés aux agents.

La CFTC espère que la reprise de l’activité sera au rendez-vous. Nous resterons vigilants tant au niveau central que dans les directions sur l’application des plans qui l’accompagnent.

La majorité d’entre nous aspirons à un relèvement de notre économie et au rétablissement de nos liens sociaux et culturels. Pour cela, les collectivités locales et Paris en particulier ont un rôle important à jouer. Déjà à travers leurs engagements exemplaires, les agents de la Ville ont montré leur capacité de mobilisation en ces temps difficiles. Demain ils seront là aussi pour la reprise.

 

Toujours mobilisée, la CFTC à vos côtés
 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.