Boycott des CHSCT et CT de la DDCT des 19 et 20 septembre


La CFTC, l’UCP, l’UNSA, SUPAP-FSU et la CGT ont boycotté les deux instances représentatives de la DDCT (CHSCT du 19 septembre et CT du 20 septembre 2017).

A la lecture des différents dossiers, nous nous apercevons une fois de plus que l’administration met « la charrue avant les bœufs » :

– des déménagements de bureau pour lesquels les agents y travaillant ignorent même leurs destinations

– l’arrivée de nombreux personnels de la préfecture de police qui pour certains perdent leurs primes, d’autres leurs lieux de travail pour se retrouver en mairie d’arrondissement (en poussant les murs ?)

– de nouveaux dossiers à gérer (PACS) pour les services d’état civil des mairies sans ajout de personnels

– le standard téléphonique de la préfecture de police rejoignant les locaux du 3975 (ex DICOM) dans des bureaux à la DDCT que nous n’avons vu que sur plan; aucune visite des membres du CHSCT

– l’éviction de deux organisations syndicales représentatives de leurs bureaux de la rue de Lobau sans aucune concertation préalable.

Jusqu’à quand l’administration prendra-t-elle les personnels de la Ville de Paris pour des balles de ping-pong qu’elle se renvoie entre DDCT et DRH ?

Il serait temps que l’administration comprenne que les personnels mais aussi leurs représentants ne sont pas des jouets mais des êtres humains qu’il faut respecter, tant dans leur vie professionnelle que familiale !

N’hésitez pas à nous contacter si vous entendez également parler de déménagement dans votre direction ou votre service.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.