Bédier en surchauffe


La CFTC constate depuis l’ouverture du bâtiment des dysfonctionnements dans la régulation de la température des bureaux.

Les agents des différentes directions sont sujets à divers gênes et tracas de santé !

Allergies, toux, rhinites, conjonctivites… Sans gravité mais dommageables pour la qualité de vie et le bien-être au travail.

La CFTC demande un compte rendu sur la mesure de la qualité de l’air ainsi que le suivi des températures.

Pour exemple, un agent a alerté la CFTC :

« À 8h00 du matin le bureau 4 E050 est déjà à 26 degrés, la climatisation ne fonctionne pas, je doute que le renouvellement de l’air soit opérationnel »

Tous les étages sont en souffrance, voici une liste non exhaustive :

– 4 E019 : 25,5 degrés

– 4 E047 : 26, 6 degrés

– 4 E022 : 26,6

– 4 E040 : 26 ,6

– 4 E079 : 25 ,6

– 4 E079 : 25,6

– 4 E077 : 25,5

– 4 P072 : 25 ,5

– 4 E064 : 25.7

– 4 E060 : 25,9

– 5 E60 : 27 ,2

L’été prochain, s’il y a des épisodes caniculaires, quelle température va-t-on relever dans les bureaux ?

La CFTC demande qu’une équipe technique fasse des relevés rapidement, afin que les personnels puissent travailler dans des conditions normales et saines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.