400 000 fonctionnaires mobilisés dans toute la France le 10 octobre


À l’appel des organisations syndicales de la Fonction publique, environ 400 000 personnes ont manifesté dans les différentes villes de France pour protester contre les mesures engagées pour les agents de la fonction publique.

La manifestation parisienne a rassemblé près de 50 000 manifestants à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales, toutes mobilisées contre les mesures salariales annoncées et un dialogue social à sens unique.

Le rendez-vous salarial entre les organisations syndicales de fonctionnaires et le gouvernement était initialement prévu le 10 octobre. Mais, au vu de l’appel à manifester, celui-ci a été reporté au lundi 16 octobre en milieu d’après-midi.

L’appel unitaire des syndicats le 10 octobre visait à protester contre le gel de la valeur du point d’indice de rémunération, le rétablissement de la journée de carence en cas de maladie, la revalorisation du point d’indice déconnectée entre les différentes fonctions publiques, la perspective des 120 000 suppressions de postes de la fonction publique… Et, dernière mesure annoncée, l’augmentation de la CSG en 2018 de 1,70 % qui ne devrait être compensée que partiellement pour les agents publics.

Le gouvernement annonçait, en fin de journée, 14 % de grévistes dans la fonction publique de l’État, 9,5 % dans la Territoriale (dont 13,11% à la Ville de Paris) et 10,4 % dans la fonction publique hospitalière.

Afin de sortir de l’ornière, les organisations syndicales entendent bien s’appuyer sur la légitimité des 130 rassemblements partout en France, ce 10 octobre, pour obtenir un recul du gouvernement.

Verdict, le 16 octobre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.