3 juillet 2017 : tous en grève contre la suppression des acquis sociaux !


Appel à la grève et au rassemblement

LUNDI 3 JUILLET 2017

de 9h30 à 13h30 sur le parvis de l’Hôtel de Ville (Paris 4ème)

STOP à la suppression des acquis sociaux !
STOP à la baisse des budgets pour l’action et les
prestations sociales !
STOP à la baisse de moyens en matière d’hygiène et de
sécurité !
STOP aux réorganisations de travail passées aux
« forceps » !


L’écrémage est lancé par l’exécutif municipal et sa haute administration.

  • Suppression du jour supplémentaire pour les mères de famille ;
  • Baisse de 1,8 millions d’euros pour les dépenses en matière de prévention et de sécurité ;
  • Diminution du budget des prestations sociales, pour 2,8 millions d’euros ;
  • Baisse des aides financières par les assistantes sociales, alors que le nombre d’agents en précarité et les dossiers traités par la Mission Urgence Sociale a doublé….

Le robinet se refermait de plus en plus, c’est décidé « ils le coupent ». Ils ont entrepri de vous dessécher de vos acquis, de vos droits, de vos besoins !

L’exécutif municipal, pendant les vacances d’été, va prendre des mesures désagréables, comme lors du Conseil de Paris du 3 juillet, à savoir une délibération pour supprimer le jour pour les mères de famille !

Derrière se présage la remise en cause des autorisations d’absences pour fêtes religieuses, pour évènements familiaux, et des jours de récupérations, etc….

Nous avons lancé avec d’autres syndicats une pétition (cliquez ici pour la signer) http://www.mesopinions.com/petition/social/signez-petition-ligne-cftc-contre-suppression/31155

De plus, lors du dernier Comité Technique Central, un bilan social à la baisse a été présenté aux organisations syndicales, qui ont voté très majoritairement CONTRE. Sans compter que de-ci de-là les directions font passer des réorganisations de travail aux «forceps» malgré les avis CONTRE de vos représentants syndicaux. Les rythmes de travail sont changés par simple note de service, sans concertation préalable… La culture du bashing du fonctionnaire est de mise !

Nous faisons donc un large appel au rassemblement et à la grève pour celles et ceux qui le peuvent, afin de montrer votre mécontentement et ne pas vous laisser supprimer vos acquis sociaux.

Vous pouvez faire de 1 heure à la journée de grève, ou nous rejoindre sur votre pause méridienne entre 11h30 et 13h30, lundi 3 juillet prochain, sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.